Jay Scott, le s/o estival

Temps de lecture: < 1 minute

Ce vendredi, Jay Scott a surpris le monde avec un album dédicacé à des beaux textes du rap kèb. Réinterprété à la guitare, Rap Queb Vol.1 est un tour d’horizon de la scène. On retrouve des sons d’Yvon Krevé, Muzion, Koriass, Enima.

Originaire de Terrebonne, Jay Scott fait ses classes depuis des années sur Montréal. Beatmaker, auteur, compositeur,  il va user de toutes les cordes de son arc pour réinventer les chansons. Ce qui nous fait oublier parfois qu’ils ont des originaux. Il s’approprie chaque univers, c’est un beau tour de passe-passe. La touche indie pop ajoute de la rondeur. Un effet qui est renchéri par les notes de guitare.
La cover de l’album est virale. À la fois caricaturale et bien pensée, tout y est.
La toune la plus épatante est SAPOUD des Anticipateurs. Une vraie résurrection.
Ce n’est pas la première fois que l’artiste fait cet exercice. Déjà en 2015, il reprenait le morceau au piano et MPC.

 

La balade la plus décalée, Ta Yeul Vis Ta Vie Et Reste En Vie de KC L.M.N.O.P. Rien que le titre, difficile de ne pas sourire! Le sujet reste sérieux.
Sur Rap Queb Vol.1, toute la tracklist a un potentiel radio. Et les trente minutes du projet passent en un éclair. Coup de coeur pour Ça que c’tait. Cela serait amusant de le voir la performer avec Alaclair Ensemble lors d’un concert.

 

Finalement, la justesse de la simplicité est rarement décevante. Un album qui s’écoute aisément sur la route idéalement des vacances. Même si Montréal est gris, on y aperçoit un ciel ensoleillé. C’est bientôt l’été!
Et c’est aussi la reprise de la Fin des Faibles.
Crédits photos: Facebook & 117 Records
No Related Posts found.